Paroles d'auteurs

Publié le par hypos


maternit-picasso.gif" Mais pourquoi les hommes sont-il si méchants ?  Pourquoi sont-ils si vite haineux, hargneux ?  Pourquoi adorent-ils se venger, dire vite du mal de vous, eux qui vont bientôt mourir, les pauvres ?

Que cette horrible aventure des humains qui arrivent sur cette terre, rient, bougent, puis soudain ne bougent plus, ne les rende pas bons, c'est incroyable. 

Et pourquoi vous répondent-ils si vite d'une voix de cacatoès, si vous êtes doux avec eux, ce qui leur donne à penser que vous êtes sans importance, c'est-à-dire sans danger ? Ce qui fait que les tendres doivent faire semblant d'être méchants pour qu'on leur fiche la paix, ou même, ce qui est tragique, pour qu'on les aime.

Et si on allait se coucher et affreusement dormir ? Chien endormi n'a pas de puces. Oui, allons dormir, le sommeil a les avantages de la mort sans son petit inconvénient. Allons nous installer dans l'agréable cercueil.

Comme j'aimerais pouvoir ôter, tel l'édenté son dentier qu'il met dans un verre d'eau près de son lit, ôter mon cerveau de sa boîte, ôter mon coeur trop battant, ce pauvre bougre qui fait trop bien son devoir, ôter mon cerveau et mon coeur et les baigner, ces deux pauvres milliardaires, dans des solutions rafraîchissantes tandis que je dormirais comme un petit enfant que je ne serai jamais plus. 

Qu'il y a peu d'humains et que soudain le monde est désert." (2)



(1) Extrait cité par Daniel Pennac dans "Chagrin d'école" - Gallimard
(2) Le livre de ma mère Albert Cohen - Folio


Publié dans Monologues

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

marie laure 26/12/2008 19:57

Merci Farid pour ta visite.
Oui,il y a aussi des femmes qui ne font pas honneur à l'humanité..

Farid L 24/12/2008 11:15

L'Irak détruit par l'embargo

• Madeleine Albright, l'ancienne secrétaire d'État aux affaires étrangères sous le régime de Bill Clinton, a surpris le monde entier avec une déclaration maladroite. Lorsqu'en 1996, un journaliste lui demande d'expliquer la mort des 500 000 enfants causée par les sanctions économiques contre l'Irak, elle répond : « We think the price is worth it » (Nous pensons que ça en vaut la peine.)
Archives de Radio Canada
http://archives.radio-canada.ca/guerres_conflits/conflits_moyen_orient/clips/3028/

-----------

La cruautée n'est pas une exclusivité de l'homme, certaines femmes se défendent pas mal non plus.

Longue vie à ton nouveau blog

Farid