Dis maman, tu travailles demain ?

Publié le par hypos

C'est en répondant à l'article de F. paru hier "Mères actives et "mompreneurs" que j'ai eu envie d'écrire ce billet.

Comme je suis consultante et que je passe beaucoup de temps à travailler à la maison, mon petit dernier qui a 7 ans me pose régulièrement la question : "Dis maman, demain tu travailles ?".


Pour lui, je ne "travaille" que quand je suis en déplacement ou que je pars tôt et rentre tard. Le reste du temps, il ne parvient pas à comprendre pourquoi je reste scotchée au bureau et au PC au lieu de me consacrer à lui. Il refuse de se taire lorsque je téléphone et me dérange dix fois par heure quand je suis concentrée sur une tâche.


Les autres, beaucoup plus grands, avaient compris plus rapidement mais il est vrai qu'à l'époque je disposais d'un vrai bureau dédié et isolé.


Toutefois, depuis que leur vie sociale prend de l'essor, je constate qu'ils envisagent avec moins de respect mes travaux, que leurs exigences domestiques ne souffrent plus aucun délai et que mon ordinateur devient le leur dès que je m'en éloigne.

La gestion d'une vie professionnelle et familiale dans le même lieu (et dans un espace-temps limité à 24 heures par jour)  s'est notoirement complexifiée dès lors que j'ai décidé de m'engager dans une activité politique qui comportait de surcroît un volet "blog".


Je m’interroge donc souvent sur la manière dont les unes et les autres arrivons à concilier notre vie de mère, de femme, de professionnelle, de blogueuse,  et nos engagements politique ou associatif.



Comment faites-vous ? Quelles sont les difficultés que vous rencontrez ? Comment arrivez-vous à faire le grand écart entre vos différents rôles ? Qu’est-ce qui vous porte et vous soutient ?


Avez-vous comme moi revu à la baisse vos ambitions ménagères ? Ressentez-vous, comme je le ressens parfois, une certaine culpabilité à vous investir "par plaisir" ailleurs qu'en famille ?



Publié dans L'état de mère

Commenter cet article