Tiraillements

Publié le par hypos

Je suis une mère impudique. Je revendique mon existence de femme et je me débats bruyamment contre l'espèce d'enfermement auquel me condamne la maternité. Je témoigne de ce que je suis, je partage avec eux mes doutes ou mes désirs, je plaide ma cause dès que je les sens trop indifférents. Je suis un mère plus attentive que tendre et plus inquiète que disponible. Mes rapports avec mes enfants sont presque brutaux, passionnels, dénués d'ambiguïté et de fioritures. Du coup, mon amour pour eux se mesure en dose de culpabilité et nombre de regrets plutôt qu'en temps passé en douces câlineries. Et la solitude que je ressens parfois est davantage due au poids du remord qu'à d'éventuels non-dits.


Publié dans L'état de mère

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article