Cri sourd

Publié le par hypos

C'est un billet écrit à la sauvette, le matin, juste avant d'emmener le petit à l'école.

De plus en plus souvent, quand le réveil sonne, j'ai envie de me ré-enfouir sous la couette et de surtout ! ne pas mettre le pied à terre.

Dès les premières minutes, je sais que je vais être happée par le stress : tous se ruent en même temps dans la salle d'eau, de déchirent pour une chaussette et se battent pour le même tube de dentifrice.

Je circule au milieu d'eux, cherchant à calmer les colères. Seule.

Une fois la porte claquée à la volée, le silence tombe comme une chappe sur l'appartement, et moi, comme après un attentat, j'essaie de ramasser les débris pour que le soir, la maison soit vivable.

Les serviettes humides en boules, les lumières laissées allumées, les bols qui trainent avec encore des fonds de lait ou de café, les jeans, les pulls dégueulant en vrac des tiroirs de commodes alors que j'avais mis du temps à les plier et les empiler.

Et ce silence.
Toujours seule.


Publié dans L'état de mère

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

marie laure 05/02/2009 17:40

Ah mon Dieu, Xavaix, heureusement que je n'en suis pas là !!

Xavaix 05/02/2009 16:21

Bonjour ,
Avez vous lu " Domme ou l'essai d'occupation " de F. Augièras ? Les cahiers rouges , Grasset , 8 euros .L'auteur est mort en Novembre 1971, à 46 ans . Seul ,pauvre , méconnu , à l'hospice de Domme .
"Cependant , malgré mon courage , la peur , l'angoisse de la solitude ,le temps si froid , et la tristesse de l'Europe m'accablent chaque jour davantage . En sorte que j'ai tendance , pour moins ressentir la cruauté de ma solitude ,à tenir mon esprit à une petite distance de moi , à n'habiter qu'assez peu dans mon corps , à m'éloigner doucement du visage d'un être qui pleure parfois dans cette caverne ".
IL passait ces journées dans une caverne , ses nuits à l'hospice .

fleche 28/01/2009 08:36

Excusez-moi, mais ce matin j'ai du fromage blanc à la place du cerveau c'est la migraine.
Juste pour ajouter que j'ai renoncé à ranger la chambre de ma fille !
Trop c'est trop.
Alors quand je m'y mets, parce que quand même ça m'arrive encore, en même temps, c'est un coup de gueule que je pousse.
Je comprends tout à fait combien ça peut manquer quand on n'a plus à le faire.

Je vais peut-être aller faire un tour dans sa chambre ...

marie laure 28/01/2009 08:34

Bonjour à vous deux.
Je ne voudrais pas que vous soyez trop inquiète de ces derniers écrits : Je viens ici répandre le trop plein, du coup, ça fait un effet "loupe" sur mes petits bobos à l'âme alors que je ne pense pas être plus mal que la majorité des gens :-)
Tiens, je m'en vais faire un billet la-dessus (si j'ai une minute aujourd'hui).
Bises à vous et bonne journée.
Et merci de vos messages qui mettent du baume au coeur pour passer ces moments de baisse de moral.

fleche 28/01/2009 08:28

@Françoise
Je crois que oui :))