Où je découvre que l'égalité homme-femme n'existe pas

Publié le par hypos

C'est tout à fait étrange; Pour avoir créé, avec quelques amies de oueb, un groupe de "femmes engagées",  me voilà plongée dans un vilain débat  qui ne m'a jamais concernée auparavant.
En effet, je ne suis pas féministe pour deux sous. La défense des droits des femmes ou de l'égalité entre les sexes n'a jamais été pour moi un combat particulier. Je suis femme et m'en porte bien. N'ai jamais ressenti que cela pouvait, à un moment un autre, limiter ma liberté, mes champs d'action ou mes ambitions.

J'ai au contraire toujours considéré que nous - hommes et femmes - partions égaux dans la vie, avec certes des "armes" différentes mais néanmoins une répartition équitable des avantages et des inconvénients.

Pour être tout à fait honnête, je dois avouer que certains de mes comportements se rapprochent même d'un certain machisme parfois.
Ainsi, depuis ma première voiture, j'ai un mal fou à supporter les femmes au volant. Je les trouve molles, indécises, manquant d'anticipation. Peut-être parce qu'elles se cantonnent le plus souvent à conduire entre la maison, l'école et le supermarché et que dès qu'il s'agit de faire un longue route, elles se glissent sur le siège passager.

Dans le même ordre d'idée, j'ai toujours fuit les sorties de maternelles devant les grilles desquelles elles s'agglutinent avec poussettes et marmots baveux pour s'échanger des recettes de cuisine ou pour se raconter la poussée de fièvre du dernier et les âneries du plus grand.

Les dîners de femmes, si bien relatés par mrsclooney, me tapent aussi sur le système. Ce ne sont pas tant les conversations stériles sur les carrières des maris ou le dernier bibelot acheté qui me hérissent que l'incapacité de ces dames à profiter d'une "bonne bouffe". ..Et que je te pigoche une feuille de salade sans huile par ci, et que je te lape avec des minauderies une gouttelette de vin par là.... Et que je te pouffe discrètement dans la main, et que je te chuchote une insignifiante histoire crue dans l'oreille avec des airs de jouvencelle au couvent.


Moi j'aime les filles qui croquent dans la vie. Qui boustent, qui rient à gorge déployée, qui attaquent leur T-Bone avec bonheur, qui avalent cinq demis sans crainte, qui n'ont pas peur de dire "merde" et de parler clairement de cul.

Pas des charretiers non plus.
Non ! Juste des "vivantes".
D'ailleurs qu'elles soient épaisses et rustiques ou féminines et douces m'importe peu. Ce n'est pas l'emballage qui compte à mes yeux, c'est l'énergie dégagée.

Notez que pour les hommes, ma sympathie est orientée tout pareillement vers ceux qui apprécient l'existence et ne craignent pas d'en connaître et d'en exprimer, et les joies, et les douleurs.

Que fais-je alors, me direz-vous, dans un club fermé exclusivement féminin ?
A vrai dire, je ne sais pas trop.
Ce fut une envie soudaine, une sorte de jeu, avec des filles que j'apprécie et qui ont toutes en commun d'être à la fois sensibles et indépendantes.
Je me sens bien dans ce petit groupe. Il n'y a pas d'enjeux de pouvoir, pas de jeux de séduction, pas de luttes d'influence. Chacune a pris sa place dans l'harmonie. Aucune n'a besoin de justifier des heures ses choix ou ses envies, chaque avis est respecté, chaque point de vue considéré comme légitime. 

Et pour une raison qui m'échappe, moi qui d'ordinaire adore leur compagnie, je n'ai pas envie que des hommes arrivent avec leurs gros sabots, leurs opinions tranchées, leurs "pousse-toi-de-là-que-j'm'y-mette", leur façon d'envahir tout l'espace ou d'ergoter sur le détail en perdant de vue l'objectif. Cette manière qu'ils ont trop souvent de se positionner en conquérants.


Finalement, je m'aperçois que l'égalité homme-femme n'existe pas : Il y a trop de femmes engourdies et pas assez d'hommes discrets.

Publié dans Monologues

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

marie laure 09/02/2009 08:55

@Farid
Nuances ... contradictions apparentes... c'est tout la femme ça ;-)

Farid 09/02/2009 00:43

Ben je suis infiniment plus sensible à cette argumentation même si elle comporte en elle ce qu'elle reproche aux autres ...

Mais je me demande tout de même si un mec fermait ses commentaires aux femmes en disant qu'il préfère rester entre mecs avec des vraies bonnes idées bien tranchées (hi, hi, j'adore la caricature !) et pas avec des nanas qui ne savent pas ce qu'elles veulent ou même si elles veulent tout court.

Mais bon on vous aime bien aussi comme ça ;-)))

PS : Par contre bonjour la nuance (si je lance un groupe de mecs je crois que j'accepterais ta candidature)

marie laure 08/02/2009 17:02

hihihi :-)

mrsclooney 08/02/2009 16:38

dans mes bras copineuhh....!!!
mais tu le sais déjà.
Elle est belle et bonne cette note.
Comme toi...
Olalala...