Au revoir mon Chéri

Publié le par hypos

C'est un peu bizarre Facebook.

Il y a quelques semaines, tandis que je travaillais à divers projets plus ou moins passionnants mais tous chronophages, je n'ai pas eu le temps de remarquer que mon fils aîné partait.

Un matin, je lui ai dit "au revoir" comme d'habitude, sans lever le nez de mon ordinateur, sans même vraiment penser à ce que je répondais à son "Salut M'man !".

Depuis, je ne l'ai plus revu.
Ça fait plus de six semaines.
C'est long.

Pendant vingt-trois ans, nous avons toujours vécu ensemble. Il a toujours été là.

Le soir, il n'est pas rentré. Ni le lendemain. Ni le surlendemain.
J'étais très occupée, il partait déjà souvent comme cela pendant quelques jours. Normal à vingt ans.
Je n'ai pas fait attention.

Ce n'est pas lui qui a rappelé le premier. C'est moi. Je m'inquiétais.
Enfin.
Trop tard !
Pfouitt ! Il avait quitté le nid, s'en était trouvé un autre. Toutes ses affaires trainent encore dans sa chambre, il a tout laissé, n'a rien pris du tout. C'est comme si il avait changé de peau.

Alors que pendant plus de vingt ans nous étions fusionnels, tandis que je me demandais parfois comment j'allais faire pour vivre son départ, je ne me suis même pas rendue compte qu'il partait définitivement.  Il a déserté.

Et celui qui m'appelle encore de temps à autre, je ne le reconnais plus. Je ne sais pas quoi lui dire. Je sens que je dérange. Je ne sais plus rien de sa vie. Si subitement !


Sur Facebook, ce soir, je suis allée sur son profil. Il n'y a presque plus rien depuis un mois.

Quelques clichés et nouveaux amis. Et puis une photo qui m'a fait un mal de chien.
C'est très con !
Une photo avec un bureau submergé de papiers et de détails à lui, au milieu de plein d'autres détails. A elle.

Et cette petite phrase en commentaire :  "Moi aussi maintenant, j'ai un bureau A MOI".



OK.


Jusqu'à présent, c'était quoi sa vie ?
Un transit temporaire chez "M'man" ?

Il me manque.
Et c'est fini nous deux.


Je n'avais pas encore compris que le temps passé est juste mort.


Publié dans L'état de mère

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

plume de cib 09/05/2009 17:40

Ca me fait drôle ce que tu lis... Mes miens ont 17 et 20 ans... On est aussi fusionnels... Et je pense, je redoute ce départ qui viendra un jour... J'ai si peur... Et en même temps, je me dis que je dois la fermer, me retirer gentiment de leur vie... Je garde du chagrin au fond de moi, dans la cave, fermé dans un coffre. Je ne veux pas que le coffre s'ouvre... Il finira peut être en poussière... Je me mords les doigts...

Ma biche, tu ouas que j'ai un nouveau blog et que donc, quand tu le verras frapper à femmes engagées, tu sauras que c'est moi, la cib... Bisous...

Didier+Goux 04/05/2009 23:13

« Monsieur Goux, comment avez vous trouvé l'entrée de mon hypogée ? »

Cherchez pas, chuis l'meilleur !

(Mais je saurai rester discret... voire invisible...)

charivarii 04/05/2009 21:42

ça vous fout une grande claque

vraiment bien senti, et pour cause...

marie+laure 04/05/2009 21:40

Bonsoir Zoridae,
Ah, Nicolas a parlé d'ici quelque part ? .. Hm... Non, ce n'est pas très simple, le départ des enfants.. Il y a quelques jours, j'ai déménagé sa chambre pour que ses soeurs aient chacune la leur: ça m'a fait mal de plier ses posters et de vider ses armoires. Alors je lui ai téléphoné pour crier ..Qu'il aurait quand même pu ranger son foutoir ! ...
Hm... ce n'est pas très facile de dire "je t'aime et tu me manques", toujours peur de tomber dans le mélo ou le chantage affectif.
Bon, c'est mon fils, 23 ans de vie commune ça laisse des traces donc..il a compris ce qui n'était pas dit. Et je crois qu'à lui aussi, ça lui a fait du mal que je fasse ses valises.
Pas facile non plus d'apprendre à voler seul ;)

Zoridae 04/05/2009 21:26

Que c'est triste, Nicolas a raison... Mon fils n'a que 3 ans et demi et mon cœur se déchire déjà lorsque je pense à son départ futur. Et puis je me souviens du mien, j'ai été si insouciante et si pressée de partir... Ouch, des deux côtés ce n'est pas si simple !