Vous dormez encore Madame ?*

Publié le par hypos

Si je calcule bien, voilà 7h et 23 minutes que j'ai ouvert l'oeil et mis pied à terre.

J'ai beau essayer de me souvenir du moindre geste, je ne vois pas du tout comment jai pu parcourir une telle quantité de secondes sans produire davantage que du néant.


Ce qui est bizarre, c'est que je n'ai pas ressenti le plus petit instant d'ennui dans ce grand rien du tout.  Pas non plus l'once d'une impatience. Pas plus qu'un brin de culpabilité.

Le petit se balade en culotte depuis son réveil, s'abrutit sur mon e-PC et se gave de cakes au chocolat : je m'en fiche !

Perrine se balade en culotte depuis son réveil, s'abrutit devant la télé et se gave de cookies industriels : peu m'importe !




Je me sens juste bien.




C'est grave docteur ?




(*) C'est ce que vient de me demander à l'instant le livreur du nouveau sèche-linge.

Publié dans Monologues

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article