D'accord

Publié le par hypos

Tas pas intérêt à faire chier le monde avec tes problèmes à deux balles hein ? D'ailleurs, t'es pas sensée en avoir des problèmes. Regarde autour de toi, du malheur y'en a en veux-tu en voilà . Des vraies douleurs. Pas du chiqué de petite bourgeoise qui regarde trop son nombril et s'introspecte à qui mieux mieux l'âââme et se sonde la machine à émotions et se paluche doucettement le moi.

J'ten foutrais moi, des pierres tombales dans l'estomac et des pleurnicheries de crocodile et des houlàlà quelle misère.

D'accord, il fait moche, t'as pas de jules depuis la saint glinglin, tu t'engueules avec le monde entier, tu ruines ta santé avec des faux fuyants, mais tu fais chier. OK ? Tu fais juste chier.

Pousse-toi de là que je m'y mette. Vire de mon chemin. Casse-toi pôv con pôv niaise. Laisse passer l'Hypos et ses rires et ses délires.


"Mais puisque je te dis que j'ai froid jusqu'au tréfond des os"


Et moi je te dis que je m'en fous de tes bobos. C'est terminé la mode des Bovary. Aujourd'hui, c'est bonheur obligatoire pour tout le monde. T'es priée de faire bonne figure, d'être joyeuse et détendue, de positiver, de balader nonchalamment ton j'men foutisme, d'être polie avec la dame et gracieuse avec le monsieur.

Et si t'y arrives pas, tu restes chez toi et tu te boucles !
Compris ?

"Compris.... Attends.. Je vais juste chercher mon nez rouge et je reviens."



Publié dans Autodérision

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

hypos 11/07/2009 21:04

Il a raison Didier :p

Didier Goux 10/07/2009 22:12

Le style, le style... Faut pas abuser non plus, hein !

(Oui, bon, je me casse...)

hypos 09/07/2009 21:13

En fait, ce n'est pas que j'y crois ou que j'y crois pas : j'écris ce que je ressens au moment où j'en ai envie et comme ça me vient. Je suis un peu borderline comme fille : il y a des hauts et des bas et quand ils arrivent, je suis toute entière dans l'allégresse ou la déprime.
Mais ça ne dure jamais longtemps (c'est dommage parce que, quelquefois,il y a des moments que je voudrais prolonger indéfiniment).
Tout ça donne ce mélange des genres et il y a du bon et du moins bon. Un peu plus tard, je ferais le tri.
Peut être.
En même temps, même quand c'est nul, j'ai envie de garder. Ce sont des moments vécus. C'est comme les photos que j'ai entassé et que je ne regarde jamais ou les sms sur le téléphone que j'ai un mal fou à les effacer.
Bon, bah, je ne sais pas ce qui me prends là de te parler comme ça alors que tu regardes déjà la télé ou que tu es plongé dans un livre sur les abeilles ou que tu dines avec madame. Allez, bisous, Spaulding et à plus tard ;)

spaulding 09/07/2009 21:00

En fait, que je crois que c'est le style.
Le fond je ne suis pas sûr que tu y crois plus que ça, mais dans le style ... doit y avoir quelque chose :-)

hypos 09/07/2009 19:00

ouarff ! ce n'est quand même pas une calamité :-)))