Le cadeau

Publié le par hypos

Voilà.
La porte claque.
Tu t'es envolé.

Faire ce que tu as déjà fait.


Mais cette fois, tu décides.
Et ça change tout pour toi.


Je pourrais être déçue de ce remake. Je pourrais te juger impulsif et redoutablement irresponsable. Je pourrais m'inquiéter de ta passion. Je pourrais m'angoisser pour les demains.


Mais j'ai décidé de museler la peur et d'avancer confiante comme jamais, ma main dans la tienne. Aussi, je dompte mes mauvais génies, je les étouffe sous tes caresses, je les noie dans tes regards.

Et, comme je t'aime, je comprends alors tout le sens de ce cadeau insensé.
Pour toi.

Et, justement pour cette raison déraisonnable, je sais aussi que l'accepter aura pour nous deux  valeur d'aveu et de serment.

Comprends-tu que tu me brutalises ?
Entends-tu les démons bâillonnés qui mugissent encore ?
Sais-tu que quand tu m'aimes et que je ferme les yeux, c'est pour fuir une réalité qui me blesse et ce temps qui nous sépare et me désespère ?

Parce que je t'aime, je devrais dire oui.
Et parce que je t'aime, je devrais dire non.





Publié dans L'enchaînée

Commenter cet article

Werner 05/10/2009 13:17


Il t'aime et tu es son cadeau...