Locked up.

Publié le par hypos

Le silence pèse comme un couvercle de cercueil.
Quand je voudrais trouver les mots, ils m'échappent.. Je bute contre le gris, l'idée s'enfuit, la phrase préparée s'effiloche, les dents serrées refusent de laisser échapper le son.

Je ne sais pas parler.

Et cesse de me regarder ! Ne vois-tu pas que je suis enfermée ?!

Si tu veux qu'un jour je laisse filtrer toutes les idées noires qui me rongent la cervelle, il faudra que tu apprennes à écouter. Le silence.
Et accepter ce que je suis.
Parfois sans concession, c'est vrai.


Vas-t'en , laisse-moi ce soir. J'ai besoin de me retrouver, de retrouver ma musique dans les écouteurs, ma solitude, mon mètre carré de lit, mes shoots émotionnels nocturnes, mes souvenirs à moi, mes larmes à moi, mes sourires à moi, le vin frais qui aide, la volute de fumée qui accompagne.
 
Ce soir, je suis blessée.

 
 

Publié dans L'enchaînée

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

hypos 18/12/2009 12:37


@Xavaix
Je suis rentrée un peu dans ma yourte donc .. :-) Ils sont de toi ces poemes ? En tout cas, merci de m'avoir fait découvrir ce blog !


Xavaix 13/12/2009 15:41


A lire le "poeme" du 10 Janvier 2008
http://yurtao.canalblog.com/archives/barbesseblues/index.html