Plume

Publié le par hypogée

http://ossiane.blog.lemonde.fr/files/pause.thumbnail.jpg

J'ai marché aujourd'hui.

J'étais heureuse de sortir et de sentir l'air plus doux, le jour plus clair. Heureuse et soulagée de quitter bientôt cet hiver qui me tue. Soulagée de me sentir plus libre de mes mouvements, moins entravée et le geste plus ample.

J'ai marché aujourd'hui. La tête froide et le coeur froid.

Je n'aime pas l'amour. Il finit toujours pas devenir sombre et pesant après avoir fait mine d'être poids plume et cocon ensoleillé. L'amour ressemble à la marche des saisons. Je déteste me trouver au seuil de l'automne. Je voudrais l'été éternel.

 


 
 

Publié dans Monologues

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Spaulding 20/02/2010 13:48


Cinq euros! Je me suis fait taxer de cinq euros!

Je m'apprêtais à faire ma visite mensuelle chez Zwitt, lorsqu'un type en casquette m'interpelle à l'entrée:

- cinq euros monsieur pour la visite de Zwitt. Et le billet vous donne accès à toutes les galeries.Les marrantes ... et les autres.
- Cinq euros ! mais la visite du site est gratuite ?
- Non monsieur, dans Zwitt, vous avez une exposition de véritables œuvres d'art où l'artiste met toute son âme et ses tripes. On y ressent l'émotion et ... et c'est cinq euros!

M'en fout, j'en ai piqué une ...


Sylvie 19/02/2010 22:55


Mon premier com a disparu ?
Je répète donc "et si au lieu de dire "je voudrais" on se disait "je vais me le faire" cet été éternel (mode pensée positive)


Sylvie 19/02/2010 22:53


Et puis tu t'es pris les pieds dans les saisons ma douce, ce n'est pas l'automne qui arrive mais le printemps :-)