Mauvaise vie

Publié le par hypos



Appel d'un ami aujourd'hui. On parle de choses et d'autres. Tout à coup :

 - "C'est quoi ce nouveau blog que tu as ouvert ?"

Long silence plein de vides non-dits

- "C'est pourquoi faire ?"

Petit silence de réflexion : " J'avais envie de pouvoir dire autre chose... Je ne sais pas ... Des histoires de cul peut-être ..."

Fin du sujet.



Elle roule, saoule.
Elle vole au-delà  de ses sens, hors d'elle. Elle entend le halètement de l'homme, elle suit le long de ses flancs sa main chaude, une couche insensible recouvre sa peau et le plaisir ne la pénètre pas. Elle boit, elle fume, elle boit, elle sent la peau de son visage qui gonfle et ses cheveux piquent ses yeux. Son corps est abandonné au milieu du lit, offrande au sexe dont elle ne gardera aucun souvenir précis, anesthésiée mais consciente encore.  Il la serre contre lui, ses aisselles sentent la transpiration. Elle roule avec lui dans les draps, le corps docile et sans retenue.
Puis elle se lève, fume, boit, déambule dans la chambre les seins libres et le vendre souple, revient près du lit.  Les cuisses écartées, les membres déjetés, elle se laisse à nouveau porter sur la vague d'alcool et dans le roulis des baisers, elle se tord, se cabre. Elle peut tout supporter. Les ligaments huilés par la vodka, l'âme enfuie dans la fumée des cigarettes, elle divague...
Et comprend enfin, au fluide tiède qui s'écoule d'elle, que l'homme a joui.
06/1999




Publié dans Autodérision

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

eric84 06/01/2009 03:45

Il n'y a pas de quoi pavaner :))

GuiGrou 30/12/2008 09:12

Ne me dis pas que tu avais oublié que c'était avec moi!

marie laure 30/12/2008 09:11

Damned ! je suis démasquée !!

GuiGrou 30/12/2008 09:06

Je garde moi aussi de cette fois là un souvenir particulier impérissable!

marie laure 30/12/2008 08:27

C'est un extrait d'un "truc" que j'ai écrit il y a une dizaine d'années.