Emotions en hologrammes

Publié le par hypos

Quelle étrange chose que la Toile !
Un monde virtuel pas vraiment parallèle au monde réel puisqu'il nous arrive de nous rencontrer entre "pseudos".
Mais un univers qui n'est pas non plus intégré à la "vraie vie".
En fait, une sorte d'espace en hologramme, une espèce de doublure du réel qui aurait son histoire propre.

A l'intérieur de cette bulle fluide, je me sens bien, je nage comme un poisson dans les eaux inconnues, je m'enfonce dans les méandres de ma pensée qui suivent celles du Net, je reviens en surface pour poser mes trouvailles, je replonge dans les zones où je sais trouver mes amis....

Je file rapidement quand je sens un courant contraire trop froid, ou lorsque j'arrive dans des  étendues trop vides où rien ne m'attend que la déception. J'arrête brutalement ma quête en certains lieux, curieuse d'une phrase, d'une illustration ou du blogueur que je devine derrière les mots.

Comme je ne suis pas née d'hier, avant Internet, j'ai commencé à passer dans la dimension virtuelle avec le Minitel. Je suis restée des heures entières, de longues nuits, à cliqueter sur un étrange clavier et à vivre par écran interposé une autre existence.  Aussi, passer du rebutant format noir et blanc à la gaie couleur d'Internet s'est fait tout naturellement et, comme hier, je ressens d'intenses émotions à dialoguer avec ces avatars impalpables.

De mes rencontres furtives, je ne garde que peu de souvenirs.
Mais il est des histoires longues qui font naître peu à peu des relations plus personnelles et des sentiments plus intimes. Il y sur le net de la surprise, de la séduction, des heurts, des déceptions, des trahisons, de l'amitié. De l'amour aussi.

Je me suis éprise de certains pseudos, ne sachant leur âge, doutant même de leur sexe, niant parfois le vrai visage derrière la supposée personne.


Les phrase qui hésitent, le temps qui s'écoule entre deux échanges, les points de suspension qui évoquent, les smileys qui adoucissent la froideur d'une phrase, le choix des mots qui troublent ....
Tout cela est d'une magnifique et totale indécence tant la retenue est grande ;  L’émotion naît, se dévoile et s'épanouie à travers tous ces jeux de miroirs qui ne la masquent pas, et qui, bien au contraire, amplifient son écho.



 

Publié dans L'enchaînée

Commenter cet article

chr!s 01/02/2009 12:26

ce n'est qu'une partie.
Mais le business model est le même.
-> tu es une accro aux plate-formes de Bouygues communication pour parler et discuter.

marie laure 01/02/2009 09:55

hm..Chez meetic, je ne suis pas sure qu'il s'agisse du même type d'émotions ;-)

chr!s 01/02/2009 01:15

C'est pour cela qu'il faut prendre des parts chez meetic !!!!
Comment monétiser les sentiments sur internet :-[