Ploc.

Publié le par hypos

Docile, je me conforme au rôle social que l'on souhaite me donner. Plus sûr de moi qu'à vingt ans, je sais que ce rôle ne me ressemble que de loin. Fine guêpe, je préfère la paresse de l'acceptation au délicat travail de vérité. Indifférente aux regards des autres, je joue le jeu qui les arrange. Consciente de ce trompe-la-vie, j'en ris.

Je suis ce Moi forgé et ce métal contraint. Ça se fâche parfois, pleure ou palpite. J'aime les deux et les garde précieux.

Publié dans Monologues

Commenter cet article